Part |

Nouvelles

30 mars 2016

Le nombre de plaintes en télécoms demeure stable; Le nombre de plaintes télé plaide en faveur de l’élargissement de mandat.

30 mars 2016

Pour diffusion immédiate

Le nombre de plaintes en télécoms demeure stable

Le nombre de plaintes télé plaide en faveur de l’élargissement de mandat

Ottawa – La demande des consommateurs pour les services de l’organisme indépendant et impartial de traitement des plaintes de télécoms est demeurée stable durant la première moitié de cet exercice financier, selon le deuxième rapport semestriel publié aujourd’hui par le Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications (CPRST).

Le 17 mars, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a annoncé qu’à compter du 1er septembre 2017, le CPRST acceptera aussi les plaintes des consommateurs pour leurs services de télévision et administrera le Code de conduite des fournisseurs de services de télévision du CRTC. Le rapport semestriel souligne la demande croissante des consommateurs pour l’ajout des services de télévision au mandat du CPRST. Le CPRST a enregistré plus de 4650 problèmes de consommateurs liés aux services de télévision durant les six premiers mois de 2015-2016, comparé à 7294 pour l’ensemble de 2014-2015. « Cela permettra de répondre à la demande des consommateurs d’obtenir un traitement indépendant de leurs plaintes sur la facturation, la prestation de services et les problèmes contractuels liés à leurs services télé » a indiqué le Commissaire et chef de la direction du CPRST, Howard Maker. « Étant donné que plusieurs Canadiens reçoivent leurs services de télévision et leurs services de télécoms du même fournisseur de services, et souvent d’une manière groupée, il leur apparaît logique de pouvoir soumettre l’ensemble de leurs plaintes relatives à ces services à la même organisation ».

Le rapport semestriel indique le nombre de plaintes reçues des clients de tous les fournisseurs de services participants et montre une diminution substantielle de la proportion de plaintes reçues des clients de Rogers. « Bien qu’en termes de plaintes reçues, Rogers conserve le deuxième rang, il a généré 65% moins de plaintes durant la première moitié de l’année qu’à la même période l’an passé. Nous félicitons Rogers du temps et des efforts investis avec le CPRST pour diminuer le nombre d’interactions nécessitant un recours au CPRST, ce qui améliore l’expérience client de ses abonnés. Nous invitons tous nos fournisseurs de services participants à faire des efforts similaires » a indiqué M. Maker.

Le CPRST souligne fièrement que plus de 90% des plaintes traitées durant cette période ont été résolues de manière informelle, à la satisfaction des clients et des fournisseurs de services.

Au sujet du Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications (CPRST)

Depuis juillet 2007, le CPRST fournit aux clients un mécanisme indépendant et impartial de résolution des plaintes relatives aux services déréglementés de téléphonie locale et d’interurbains ainsi que des services sans fil et d’accès à internet. Cela comprend les questions d’erreurs de facturation, de conformité aux modalités du contrat et aux engagements, de prestation de service, de gestion des crédits et de recouvrement. Visitez notre site web à www.ccts-cprst.ca

Pour obtenir une entrevue avec le Commissaire ou plus d’informations, veuillez nous contacter :

Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications

courriel : communication@ccts-cprst.ca

numéro sans frais : 1-855-512-9783

Twitter: @ccts_cprst

Facebook : Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications